Essayer d'y survivre sans que la folie ne vous envelloppe de ses bras...
 
AccueilPortailFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Mido Eden, l'ange supérieur

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Mido Eden
Ange supérieur(e)
Ange supérieur(e)
avatar

Messages : 108
Date d'inscription : 24/06/2008

Feuille de personnage
Vie:
500/500  (500/500)
Statistiques: Force : 75 / Défense : 25
Niveau: 4

MessageSujet: Mido Eden, l'ange supérieur   Mar 24 Juin - 16:24

Nom :

Mido

Prénom :

Eden

Etat :

Supérieur

Race:

Ange

Age :

25 ans

Histoire :

Eden, naquit dans les hauts quartiers de Shinjuku. Il est le descendant de Mido Ban. Il passa une enfance heureuse et il ne manqua de rien. Il montra très vite des dons pour le maniement des armes à feu et des sabres longs. Ainsi que les premiers symptômes d’une double personnalité.

Sa mère à ses 11 ans l’abandonna dans un orphelinat à cause du noircissement du comportement d’Eden, ces passages furent les premiers d’une noirs, longue et sanglante parti de la vie d’Eden. Sous l’emprise de son côté malveillant il avait arraché la tête de son père à mains nue et broyé les intestins de ses frères et sœurs, quelque mois au par avant ce qui terrorisa le plus sa mère furent les yeux noirs d’Eden lorsqu’elle le surprit à pendre ses frères avec les intestins de leurs sœurs, ces aussi le fait qu’il en riait…

Il passa sa vie dans son orphelinat mis à l’écart à cause de son comportement sadique et bagarreur. Il se battait souvent à cause de sa. À 15 ans, il se battit plus violement que d’habitude avec Ginji un autre pensionnaire de l’orphelinat.

Dans cette bagarre, il creva les yeux du petit garçon qui n’avait que 10 ans les autres prirent peur et fuirent mais Eden totalement submergé par son autre personnalité riait en les poursuivant à chaque gamins capturé, il rigolait de plus en plus en leurs cassant jambes, bras, cou, il se lâchait complètement.

Il s’en prit aussi à la petite Elisabeth la seule fille de l’orphelinat qui avait bien voulut jouer avec lui. Quand la police arriva sur place pour enquêter, ils ne retrouvèrent pas le corps de cette fille âgée alors de 16 ans.

Le personnel de l’établissement en pâti aussi. Tout le monde croyait qu’ils furent tous noyer dans les cabinets mais ils ne moururent pas de sa Eden leur avait arraché la carotide avec les dents avant de les jeter dans les cabinets.

Une fois qu’il ne trouvait plus personne a ne tué, il se calma et il entendit une voix résonner dans sa tête une voix qui disait :

« Just one minute ! »

Oui, depuis le début de ce carnage ou 782 personne mourut et sa fin, il ne s’était passé qu’une minute…

Sa bonne partie prit conscience de ce qui venait de se passer et prit la fuite, il courut le plus loin que ce frêles jambes lui permirent, il arriva en France et s'installa a Edoya. Peut après le virus commença à faire des ravages, et Eden se sentait de plus en plus mal mentalement et physiquement. Des zones de chair commencer de jour en jour à s'ouvrir sur son dos. Et son crâne le fessait atrocement souffrir. Un jour alors qu'il se battait contre des racailles de quartier, les morceaux de chair s'écartèrent carrément et des ailes en sortir, cinq paires, de grandes ailes blanche l'une en dessous de l'autre. Les racailles voulurent profiter de ce moment pour l'achever, mais Eden se leva et une lumière intense se diffusa à partir du creux de sa main. Puis il perdit connaissance, en se réveillant il vit les corps et se souvint de cette lumière, fixant des yeux sa main il se dit :

" Depuis quand je suis capable d'utiliser la "lance solaire" ? "

Ainsi il partit à la recherche d'information, à travers les rues de la ville. Il rencontrit un autre ange au bord de la mort qui lui apprit grâce a ses dernières force l'existence du virus et de son évolution aux seins du corps de certaine personne que l'on nommés " les supérieur(e)s", le virus qui avait muté en eux leurs procurer d'immenses pouvoirs. Grâce à la mort de cet ange, il comprit, que tout les moyens de destruction du monde étaient en lui.

Caractère et description physique :

Eden est grand et a une musculature moyenne, son corps et couvert de cicatrice et de bleu du a ses combats. Il a les yeux marron, il a de très long cheveux noir qui descendent dans son dos pour fouler presque le sol. Il est toujours tout habiller de blanc quels que soient les vêtements portés. Sur toute la parti droite du corps, il a un tatouage fessant pensant à du lierre grimpant, le tatouage est noir.
Au premier abord on peut le trouver désagréable et sarcastique mais ceux qui ont passé du temps avec lui et qui on apprit à s'en faire un ami l'apprécie énormément. Lorsqu'il a envie de réalisé quelque chose, il s'en donne les moyen au péril de sa vie, que se soit protégé ceux et celles qu'il aime, ou remporté une bataille.

Signe(s) particulier(s)

Il adore se battre, il a un don pour sa. Il se délecte des sensations que cela procure. Autour du cou, il porte un collier en argent portant un pendentif en forme de coeur surmonté d'une tête de mort. Au poignet droit, il a un bracelet en or, et au gauche un collier qu'il a entouré autour du poignet avec un pendentif en forme d'ailes d'ange

Objet(s) en ma possession

3 épée, 2 longue et une de taille normale, j'ai aussi deux berreta et un fusil. Je porte mes épée dans mon dos croisé avec mes ailes et mes armes à feu a la ceinture.

Statistique

Force : 75
Défense : 25
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.sanctuaireangelique.skyblog.com
 
Mido Eden, l'ange supérieur
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» La problématique de l’enseignement supérieur Ayitien
» L’enseignement supérieur à Cuba et la Nouvelle Université (de Leslie Yañez, vice
» Le peuple juif est-il supérieur ?
» Les grands problèmes de l'enseignement supérieur en Haïti
» Dans les délices de Capoue [Gabrielle°Paris]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Edoya, la ville folle... :: Aux portes de la raison :: Les habitants de se monde :: Les supérieur(e)s-
Sauter vers: