Essayer d'y survivre sans que la folie ne vous envelloppe de ses bras...
 
AccueilPortailFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Paquet cadeaux

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
Mido Eden
Ange supérieur(e)
Ange supérieur(e)
avatar

Messages : 108
Date d'inscription : 24/06/2008

Feuille de personnage
Vie:
500/500  (500/500)
Statistiques: Force : 75 / Défense : 25
Niveau: 4

MessageSujet: Paquet cadeaux   Mar 9 Déc - 20:00

Eden monta les quelque marche pour arriver devant sa porte, grâce a une technique de lévitation il fit entrer la clef dans la serrure, et entra.

Il resta quelque instant dans le couloir qui donner sur la cuisine et le salon pour trouver un endroit ou déposer le corps. il opta pour le divan. Il s'approcha, mis un genoux a terre deva,t le canapé et allonga la fille dessu, calla un oreiller sous sa
tête et une couverture sur son corps.

Il parti dans la cuisine et pris un café.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.sanctuaireangelique.skyblog.com
Amber Autumn Hilly
Démon(e)
Démon(e)
avatar

Messages : 37
Date d'inscription : 25/11/2008
Localisation : A cheval sur ta grosse bite :-P

Feuille de personnage
Vie:
50/50  (50/50)
Statistiques: Force : 0/ Défense : 50
Niveau: 1

MessageSujet: Re: Paquet cadeaux   Mar 9 Déc - 22:56

Amber ouvrit les yeux. Une expression paniquée s'afficha immédiatement sur son visage. Elle se releva d'un coup sec, ne vit rien autour d'elle, personne. Dans sa panique, son regard glissa, sans se fixer sur Eden. Son cœur se mit à battre plus fort, si fort qu'une douleur aigüe transperça sa poitrine. Courbée en deux, la main sur le côté gauche, tout près de l'organe palpitant, elle se leva péniblement et se précipita sur la porte. Elle enclacha la poignée une, deux, trois, quatre fois. La porte ne s'ouvrit pas. Quelqu'un l'avait fermée à clé. C'est alors qu'elle se mit à hurler et à cogner sur cette maudite porte aussi fort qu'elle le put. Mais elle était trop faible. Elle ne fit que se démettre sérieusement le poignet droit.

La jolie démone éclata en sanglots et se laissa glisser le long de la porte qui la retenait prisonnière, enfouit la tête dans ses genoux et laissa ses larmes couler lentement, en silence. C'est alors qu'elle releva la tête et qu'elle le vit, lui. Une tasse à la main. Cet ange laid et impoli qui ne lui avait montré aucune marque de respect. Elle comprit à son regard qu'il savait parfaitement qu'elle était une démone. Alors elle comprit tout : c'était un de ces salopards d'anges aspirant à l'élimination de la race démoniaque. Il l'avait assommée et menée jusque chez lui pour lui faire la peau.

*Mais, nous sommes en guerre, il aurait pu me dépecer en pleine rue sans problème... Il n'aurait pas eu à décoller mes entrailles de la moquette ni à essuyer les tâches de sang sur les murs, pourquoi alors m'a-t-il amenée ici ?*
L'expression d'Amber se fit alors plus horrifiée encore : il l'avait emmenée chez lui pour la violer. Elle savait bien que peu d'hommes résistaient à son visage innocent et à ses formes alléchantes. Parmi les démons, cela avait même enchaîné de nombreuses réactions bestiales sur son passage. C'était une des autres raisons pour lesquelles elle cachait son corps et son visage car, une fille pareille, généralement, on la remarque.

Elle essuya ses larmes, son visage devint alors plus serein. Et, résignée à son sort, elle dit :
<< Espèce d'enfoiré... Ayez au moins la décence de me tuer avant de me violer. Je suis certaine que la mort me fera ressentir bien plus de choses que votre ridicule sexe infâmement angélique. Je suis certaine que vous apprécierez sentir ma chair se refroidir autour de votre pathétique virilité lorsque vous oserez jouir en moi, un corps blanc et faible... Une proie facile : minable ! >>
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://heroine-transgenique.kazeo.com
Mido Eden
Ange supérieur(e)
Ange supérieur(e)
avatar

Messages : 108
Date d'inscription : 24/06/2008

Feuille de personnage
Vie:
500/500  (500/500)
Statistiques: Force : 75 / Défense : 25
Niveau: 4

MessageSujet: Re: Paquet cadeaux   Mar 9 Déc - 23:18

Eden debout face a la fenêtre de la cuisine n'avait tourné les yeux que quelque seconde a peine le temps de la voir se briser le pitoyablement le poignet. Il ne l'avait pas écoute cracher ses connerie sur le pourquoi du comment il 'avait amener ici, il s'en foutait royalement, de se que les autres anges pouvaient faire aux démons, se qui l'importait c'était lui et sa quête de puissance.
Quand il en eu marre de l'entendre gueuler, il pris la cuillère de sa tasse et lui lança. Elle égratigna son cou et se planta raide dans le bois de la porte, le manche vibrait sous l'impact.

Il s'approcha d'elle et resta debout a la regarder de haut, tasse a la main, qu'il porta a ses lèvres et qu'il commença a siroter.

- Tu va la fermer oui ?

Il avala une gorgée de café, et posa la tasse vide sur la commode qui servait a poser tout et n'importe quoi, a l'intersection du couloir, du salon et de la cuisine.

- Tu veux t'en aller ? Bien fait, mais ne compte pas sur moi pour venir te secourir quand des atteint te prendront encore vivante comme une prostituer.

En disant sa il était retourner a la cuisine pour poser la cuillère qu'il venait d'enlever de la porte. En revenant il tint le manche de son épée qui vibrait de colère aux mots de la démone.

- Oui j'ai bien compris se que tu es, et même tout de toi, j'ai le dons de tout savoir et de savoir tout faire.

Il afficha un sourire moqueur mais le retira.

- Tu as l'air de te demander pourquoi je t'ai amener ici ? Non se n'ai pas pour te faire sauter la cervelle, comme tu la penser il y a quelque minutes j'aurais pu le faire dehors, mais je ne suis pas comme c'est anges qui tue tout les démons qu'ils croissent, car ils ne sont finalement pas si différents des atteint, il tue sans savoir pourquoi. Ni pour te violer, c'est vrai tu es belle, mais j'ai déjà coucher avec des créature bien plus belle,et je n'ai aucune tendance nécrophage je préfère que la chair que je dévore soit chaude en se frottant a moi.

Il souffla.

- Donc finalement si je t'ai amener ici, c'est par pur pitier. Si tu veux t'en aller attrape.

A la fin de sa phrase il lança une clef qui tomba entre ses jambes. Puis il parti s'allongeait les bras derrière la tête sur le canapé.

- Tu es très bizarre comme fille, faudra qu'on s'affronte, j'aimerais voir se que tu vaut et aussi le niveaux que j'ai atteint.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.sanctuaireangelique.skyblog.com
Amber Autumn Hilly
Démon(e)
Démon(e)
avatar

Messages : 37
Date d'inscription : 25/11/2008
Localisation : A cheval sur ta grosse bite :-P

Feuille de personnage
Vie:
50/50  (50/50)
Statistiques: Force : 0/ Défense : 50
Niveau: 1

MessageSujet: Re: Paquet cadeaux   Mar 9 Déc - 23:53

Amber sentait elle aussi la colère sur le point de la submerger complètement, surtout à ces mots : "par pitié" et "plus belles". On a pas pitié d'un démon, jamais. C'était une insulte à la noblesse de sa race. Et, de plus, Amber était la plus belle créature que Satan avait façonné. Il n'y avait pas l'ombre d'un doute à ce propos. Les anges de Dieu ne pouvait égaler en aucun point sa beauté malsaine. Amber avait même connut des humain qui s'était mis à pleurer, ému par la beauté de son corps nu sous les ombres de la nuit.

<< Personne ne me prendra comme une vulgaire prostituée. J'ai une capacité de défense accrue. Je ne vous ait pas attendu pour savoir qu'il y a des loups dans la forêt et qu'ils sont avides de chair fraiche, dit-elle sans le regarder. >>
Ce qu'elle regardait surtout c'était la clé qui avait glissé entre ses jambes. Elle n'avait qu'une envie, c'était de s'en aller mais quelque chose l'interloquait chez cet ange. Jusqu'à présent, il ne lui avait témoigné que de l'indifférence. La colère qui venait de lui déformer les traits découlait des mots qu'elle avait prononcés, il était vexé. Cela prouvait bien que, quelque part, le jugement d'Amber l'affectait particulièrement. C'était étrange, certes. Mais c'était le cas.

<< Et si vous avez pitié de moi, je vous informe que j'ai mal au poignet, fit-elle en le lui désignant comme si de rien n'était. Pourquoi avez-vous soudain pitié de ma race ? Nous sommes vils et cruels, nous dévorons vos cadavres putréfiés sur les champs de bataille, non ?
Amber ne faisait pas cela, elle était bien trop délicate pour ça. Mais l'ange n'en savait rien, alors autant jouer sur les stéréotypes !
- Et si vous ne m'avez pas assommée pour m'amener ici dans l'unique but de me violer, pourquoi suis-je chez vous, là, devant vous ? >>


Amber se releva et, face à lui, se dévoila de son étoffe noire. Elle rejeta les cheveux en arrière et lui dit doucement, murmurant presque :
<< Vous mentez très mal, vous savez... Je suis le plus bel être que vous n'ayez jamais vu, même si cela vous tuerez de l'admettre. Sans cette robe et rien qu'avec mes yeux je pourrais faire bander le plus respectable des moines franciscains*. Le volume sonore de sa voix augmenta soudain lorsqu'elle ajouta dans un tout autre sujet : Au fait, ne me tutoiyez-pas. Nous n'avons pas été présentés. Je m'appelle Amber Autumn Hilly et, pour votre information, je ne me bats pas. Toute cette folie ambiante ne me concerne pas. La mienne suffit à remplir mes journées. >>


(*) NDA > Un peu de culture, bordel !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://heroine-transgenique.kazeo.com
Mido Eden
Ange supérieur(e)
Ange supérieur(e)
avatar

Messages : 108
Date d'inscription : 24/06/2008

Feuille de personnage
Vie:
500/500  (500/500)
Statistiques: Force : 75 / Défense : 25
Niveau: 4

MessageSujet: Re: Paquet cadeaux   Mer 10 Déc - 0:04

Il ferma les yeux lorsqu'elle se remit a parler, il soupira.

- Moi je t'ai déjà dit comment je m'appeler, tu me fais rire a te retourner tout ces compliments en tête, tu ne veux pas avouer que finalement tu es peu être pas la plus belle. Pour me faire bander il faudra bien plus que de simple formes comme les tienne. Tu me fais pitier en te la pétant comme sa et en te donnant en spectacle comme sa.

Il se releva et posa les coudes sur les genoux et soupira encore une fois.

- Le Nivarnien ? Tu connait ? L'omniscience ? Tout des forces angélique qui surpasse de loin vos fourberies. Je sais se que tu pense, alors sors toi de la tête que je sais rien de toi, démone hérétique.

Il se releva et posa une mains sur la tête de la fille.

- T'es cornes, scier. Tu voit tu n'a aucun secret.

Il aller se retourner pour enfin pouvoir trouver un endroit au dormir mais se rétracta.

- Au contraire de se que tu pense, je ne t'ai ni assommer, ni suivit, tu n'a pas bouffer depuis une semaine et après tu mets tes erreurs sur le dos des autres.

Il traça un sceaux de soins sur son poignet, et tout revint a la normal.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.sanctuaireangelique.skyblog.com
Amber Autumn Hilly
Démon(e)
Démon(e)
avatar

Messages : 37
Date d'inscription : 25/11/2008
Localisation : A cheval sur ta grosse bite :-P

Feuille de personnage
Vie:
50/50  (50/50)
Statistiques: Force : 0/ Défense : 50
Niveau: 1

MessageSujet: Re: Paquet cadeaux   Mer 10 Déc - 0:23

Amber ricana. Elle ne croyait pas un mot de ce qu'il pouvait dire à propos de son physique. Il n'existait rien de plus beau qu'elle. Et il refuserait toujours de le confirmer.
<< Encore des mots, toujours des mots, chantonna-t-elle... Tu peux toujours parler mon cher Mido. Je sais bien que Satan m'a voulue pour le le plus bel objet sur Terre. Mon léger coma a bien dû t'être profitable : tu as pu jeter un œil dans mon décolleté ou regarder ma poitrine se lever et se rabaisser durant mon sommeil. N'importe quel homme l'aurait fait devant ma perfection évidente. >>

Elle s'assit sur le canapé et soupira à son tour :
<< Tu crois me comprendre mais tu ne sais rien. Je ne suis pas une hérétique. Bien loin de là... Ce sont mes congénères qui me révulsent mais en aucun cas mon maître que je chéris et devant lequel je m'incline pour m'avoir laisser la vie lorsque j'ai trahi mon sang il y a quelques années... Satan aime ses enfants. Votre miséricorde, très peu pour moi ! Satan me protège, que je fasse le Mal ou le Bien !
Elle tourna la tête. Pour la première fois, son regard doré vint se fixer sur celui de l'Ange :
- Et toi, les quatre barons de l'Enfer, ça te parle ? Le livre de Lucifer d'Anton LaVey, c'est une fourberie ? Ose me le dire, seulement. Si tu oses, je te préviens que je ne ferai qu'une bouchée de votre Alix de St André. >>
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://heroine-transgenique.kazeo.com
Mido Eden
Ange supérieur(e)
Ange supérieur(e)
avatar

Messages : 108
Date d'inscription : 24/06/2008

Feuille de personnage
Vie:
500/500  (500/500)
Statistiques: Force : 75 / Défense : 25
Niveau: 4

MessageSujet: Re: Paquet cadeaux   Mer 10 Déc - 0:45

Il soupira, combien de fois devrait il encore soupirais devant son étales de conneries ? Il se décida a couper court a la conversation.

- Dis se que tu veux, fin de compte je m'en tape, moi tout se qui m'intéresse c'est de savoir pourquoi des ailes m'ont pousser, et devenir plus puissant, le pourquoi du comment tu es faite ou du pourquoi ou par qui tu a été faite ne me regarde pas, vos histoire de famille, très peu pour mon être supérieur.

Il se leva et alla a la fenêtre du salon, elle se tenais toujours derrière le canapé.

- En attendant, tu n'a été ni capable d'ouvrir une simple porte en bois, ou de soigner une légère entorse, et tu te la ramène ? Tu risque de te faire gronder si on sait qu'un ange ta sauver la vie alors que tu était inerte en pleine rue, non ? Et me rabâche pas tes soit disante capacité de défense, je te transperce le crane avec le petit doigts dans la seconde si l'envie m'y prend.

Il repensa au coup d'œil, qu'il avait jeter a sa poitrine avant de a ramené.

- Oh oui, mon dieu punissait moi j'ai regarder des seins de démon ! ( il avait joint les mains comme pour prier a ses mots, quand il eu fini il arrêta cette pose ) arrête voir tes connerie, tu ne m'atteint pas le talon, et depuis tout a l'heure tu hurle pour t'en allez et maintenant que tu as la clef tu veux presque que je t'héberge ?

IL se reprocha d'elle, posa avec une rapidité sans pareil posa une mains sur sa joue et embrassa l'autre.

- Même pas capable de te défendre contre sa ? Et tu voulais tenir tête aux Gabreillas ? ( se sont les atteints qui vivent au nord de la ville )

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.sanctuaireangelique.skyblog.com
Amber Autumn Hilly
Démon(e)
Démon(e)
avatar

Messages : 37
Date d'inscription : 25/11/2008
Localisation : A cheval sur ta grosse bite :-P

Feuille de personnage
Vie:
50/50  (50/50)
Statistiques: Force : 0/ Défense : 50
Niveau: 1

MessageSujet: Re: Paquet cadeaux   Mer 10 Déc - 1:02

Le bras d'Amber s'étendit en avant et repoussa brutalement Eden. Il se retrouva projeté contre le mur. Ultime défense. Un tout petit impact. Mais pas mal tout de même.
<< Je suis trop faible pour toi, en effet. Mais tu n'es pas assez lâche pour m'attaquer, je crois. Sinon tu l'aurais déjà fait, répondit-elle. Mais face à un être de mon niveau, vois-tu, mon simple petit coup de bras lui aurait fait traverser le mur. Je n'attaque pas, je me défends.

Elle vit son sac, y fouilla promptement et, une fois vérifié que tout était bien à sa place, lui dit encore :
- Mes seins t'ont plu, mon ange. Ou alors, tu n'aurai pas posé un baiser sur cette joue. Tu aurai murmurer tes mots tout simplement, sans ajouter ce petit supplément.
Elle changea à nouveau de sujet :
- Je pourrais être aussi puissante que toi, si je le voulais. Mais moi, je ne crous pas après la gloire, ni après les pouvoirs magiques. Ma seule puissance est vocale. Et je chante pour les oiseaux uniquement, le reste, je m'en contre-fiche. Les atteints ne me touchent pas parce qu'ils me savent étrangère à cette guerre. Je ne vais pas sur leur territoire, je les respecte. Mais s'il m'attaque, je te le répète je me défend. >>

Amber saisit la clé au sol et la passa dans la serrure. Mais avant de la tourner, elle se retourna vers Eden et dit :
<< Puisque tu ne veux pas m'héberger et bien, je m'en vais. C'est ce que tu veux, n'est-ce pas ? >>
Son regard lui lançait un défi : Aurait-il suffisamment de cran pour l'empêcher de partir comme ça ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://heroine-transgenique.kazeo.com
Mido Eden
Ange supérieur(e)
Ange supérieur(e)
avatar

Messages : 108
Date d'inscription : 24/06/2008

Feuille de personnage
Vie:
500/500  (500/500)
Statistiques: Force : 75 / Défense : 25
Niveau: 4

MessageSujet: Re: Paquet cadeaux   Mer 10 Déc - 1:14

Une esquive rater, sur quoi avait il glisser pour voler contre le mur ?
Plus puissante que lui ? Elle rêve la !

- T'es seins sont a peu prés pour l'instant les seules choses qui m'ont plu chez toi.

Il se rapprocha d'elle a a peine quelque centimètre d'elle, il lui dit :

- Pas assez de cran pour t'attaquer ?

Il dégaina un pistolet de sa ceinture dans son dos et le coula au milieu de son front. Il la fixa droit dans les yeux et sourit....Puis tira. La cervelle de la jeune femme s'étala contre la porte et le reste du corps tomba inerte au sol en se vidant de son sang. Quelques secondes après elle se trouva assise, en vie sur le canapé.
Lui assit sur le rebord de fenêtre, inspectant et frottant son pistolet avec soins. Il leva les yeux et lui lâcha :

- le rêve ta plu ?

Il descendit de son perchoir et traversa le salon, ouvrit un meuble comme une boite a outils, il était rempli d'armes, de munitions, une armurerie miniature. Il rangea les balles que contenait encore le chargeur puis ferma le meuble. Reste ici autant que tu veux, j'ai pas l'habitude de refuser de la compagnie. Mais je suis pas un bon samaritain exemplaire comme le laisse pensait mes ailes. Donnant donnant, contribue a mon désir de puissance et je contribuerait a se que tu puisse continuer de chanter, la gorge encore sceller.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.sanctuaireangelique.skyblog.com
Amber Autumn Hilly
Démon(e)
Démon(e)
avatar

Messages : 37
Date d'inscription : 25/11/2008
Localisation : A cheval sur ta grosse bite :-P

Feuille de personnage
Vie:
50/50  (50/50)
Statistiques: Force : 0/ Défense : 50
Niveau: 1

MessageSujet: Re: Paquet cadeaux   Mer 10 Déc - 10:57

Amber bailla bruyamment et répondit :
<< Intéressant ton petit voyage transcendantal... Mais, vois-tu, quand je rêve, je m'observe à l'extérieur de mon corps. Donc ton imagerie fantasque ne m'a parut réelle à aucun moment, question de point de vue. Tes tours de passe-passe ne fonctionnent pas avec tout le monde, j'en suis navrée. >>

Elle jeta un regard dégouté sur l'immonde caisse à outils. Amber détestait les armes, la seule qu'elle possédait se trouvait collée à son corps, à utiliser uniquement en cas d'extrême urgence. La jeune démone se rapprocha au plus près d'Eden, si bien qu'il pouvait sentir son souffle chaud sur ses lèvres. Elle était bien décidée à lui prouver qu'elle était bien plus maligne qu'il ne le croyait :
<< Ne me demande plus jamais de contribuer à ta puissance ou à celle de n'importe qui d'autre. Je suis libre et mon seul intérêt est de le rester. Moi aussi, je sais tout de toi, pas besoin de pouvoirs magiques pour m'en être rendue compte : tu ne supportes pas l'idée que je n'extermine pas d'atteints et que cette guerre m'indiffère.
Elle se rapprocha encore un peu plus, son corps se trouvait plaqué contre celui de l'ange.
- Tu vois même beaucoup de potentiel en moi. Voilà pourquoi tu ne comprends pas que je n'essaie pas de développer mes forces. Cela t'énerve que je ne sois pas un de tes petits soldats de plomb sur ton plateau de jeu préféré. >>
Amber savait qu'elle avait raison. Elle le lut dans le regard de l'ange à l'instant même. Il aura beau dire le contraire, elle l'avait percé à jour. Il pouvait raconter tout ce qu'il voulait mais, au fond de lui, Eden saurait toujours qu'Amber avait raison.

Elle s'éloigna à nouveau de l'ange et, tout en rassemblant ses affaires, elle ajouta :
<< Et c'est pour cela que tu me désires. Tu as violemment envie de moi depuis la seconde où je t'ai repoussé dehors, la preuve c'est que tu as laissé ton regard glisser sur mes formes alléchantes lorsque je me suis retournée pour rentrer chez moi. Schéma classique : tu désires ce que tu ne peux pas avoir. Tu as trop de caractère pour t'enamouracher d'une quelconque groupie qui n'oppose aucune barrière à tes envies. Ce qui t'excites, c'est la conquête. Plus difficile elle est, plus elle t'est agréable. Voilà pourquoi tu ne m'as pas tuée, même si je t'agace au plus haut point. Je te plais. Tu adores ce sale caractère et ce ton insolent sur lequel j'ose te répondre. Tu aimes qu'on te résiste. >>

Son sac sur l'épaule, elle tourna la clé dans la serrure. Avant de sortir, elle se tourna à nouveau vers Eden :
<< Ne t'en fais pas, dit-elle, je passe juste chez moi chercher quelques affaires et je reviens te "tenir compagnie". Pas de soucis, si je marche lentement et que j'économise mes forces, je ne devrai pas m'effondrer en pleine rue.
Son ton changea subitement et devint plus doux :
- Au fait, si tu tiens tant à t'occuper de moi, je te rappelle gentiment que... J'ai faim. S'il te plait, un simple morceau de pain quand je rentre. Et demain j'irai faire des courses et je me ferai à manger toute seule. >>
Puis elle poussa la porte, remonta son étole sur sa tête, et disparut.

Amber revint une demi-heure plus tard, un grand sac de toile noir en main. Elle le posa sur le canapé et se dirigea vers Eden. Elle déposa un petit baiser sur son front et s'exclama, passablement ironique :
<< Bonsoir, chéri ! Je ne t'ai pas trop manquée ?! >>
Elle retourna à son sac et en sorti une brosse à cheveux et quelque vêtement. Elle poussa une ou deux portes et trouva la salle de bain dans laquelle elle pénétra avec hâte. Amber en sortit après dix minutes et revint lentement de sa marche féline vers Eden, pieds nus. La démone portait une nuisette affriolante : en satin noir, elle peinait à cacher son joli derrière rebondi, une large bande de dentelles pourpre venait s'enserrer jusqu'à la mi-cuisse ainsi qu'autour de ses seins. Amber rougit mais tenta de le cacher à Eden. Ses seules tenues découvertes, elle ne les mettait que pour dormir et d'habitude, le soir, elle était seule. Eden pouvait largement apercevoir qu'elle ne portait rien sous son futile pyjama et la surface de peau découverte lui laissait voir deux de ses tatouages, le dernier étant caché sous sa longue cascade de cheveux noirs.

Ses prunelles dorées se plantèrent dans les siennes avant qu'elle ne se retourne pour revenir à son sac. Le pied sur le canapé, elle détacha le couteau noué à sa cuisse et le rangea avec ses affaires. Elle pensait qu'ici, elle n'en aurait pas besoin.
<< Tu vas me donner à manger alors ? >> Demanda-t-elle sur un ton bel et bien insolent, mais avec une pointe de politesse très nuancée...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://heroine-transgenique.kazeo.com
Mido Eden
Ange supérieur(e)
Ange supérieur(e)
avatar

Messages : 108
Date d'inscription : 24/06/2008

Feuille de personnage
Vie:
500/500  (500/500)
Statistiques: Force : 75 / Défense : 25
Niveau: 4

MessageSujet: Re: Paquet cadeaux   Mer 10 Déc - 16:26

Eden l'écouta, mais n'accrocha aucune importance a ses mots, Seulement elle avais raison sur un point, il aimer le défi, plus il était dur, plus il prenait son pied a le réussir, quel qu'il soit.
Pour Eden, c'était vrai que la défense était l'attaque des faible, mais il accepter qu'elle fasse ainsi.

- Ta bien aimer ton rêve alors ? Tant mieux pour l'instant je ne peu plus utiliser se pouvoir sur toi, je n'ai que 3 utilisation toute les 24h et pendant se laps de temps je ne peu l'utiliser une fois par personne.

Elle parti.

- Qu'elle fille, celle la ! Mais bon, elle a l'air de comprendre, que pour moi qu'elle soit démone ou n'importe quoi d'autre sa ne m'intéresse pas, tout se que je veux chez elle, c'est elle.

L'épée qui pendait toujours a sa ceinture vibra.

- Je sait elle es différente, et elle a lu en toi, pas en moi, non ? Toi je sait que tu ne supporte pas la neutralité, que la vie doit servir une cause précise et non a être vagabonder.

L'épée émis deux vibration.

- C'est bien se que je penser.

Il monta les escalier et entra dans sa chambre, il se déshabilla et jeta tout ses habit sur son lit 4 places, avec des draps et des couverture en soie et en coton blanc. il alla dans la salle de bien qui jouxté sa chambra et se doucha, il sorti de la pièce et retourna dans la chambre. Il pris des habit dans l'armoire, et les passa. Un pantalon blanc dont les couture et les pattes était surmonter de chaine noir. Et une chemise blanche et argenter qu'il laissa ouverte.
Il retourna dans la cuisine.

Il prépara deux couverts de pattes dans lesquelles il mit de la crème et de la sauce au champignon, cella était son plat préféré. Grâce a une technique temporelle, il les empêcha de refroidir jusqu'au retour de la démone. Il alla s'assoir sur le canapé, elle revint enfin.

Elle l'embrassa sur le front, et l'interpella "chéri", elle allait vite non ? Elle se mit a déambuler dans la demeure d'une trentaine de pièces et revint en nuisette afriolante. Bien qu'Eden soit ange, il fut humain, donc il avait des organe sexuelle, pas comme les anges qui le sont des leur naissance. Il se mit a se dresser, bon ok, quelques idées lui vinrent mais devant un telle spectacle...Il ne pu dire combien de temps il mit a la dévoré du regard, avant de s'approcher et de saisir son menton avec douceur.

- A manger ? Il y a des pâte si tu veut mais moi aussi j'ai faim....

Il attira ses lèvres sur les sienne et la tirant doucement vers lui par le menton. Il l'embrassa, puis le regarda de haut.

- Bien tu ne veux pas contribuer a mon entrainement, tu es buter quoi que je dise tu ne changera pas d'avis. Mais tu a faux sur toute la ligne, tu ne sait rien de moi. Enfin de mon vrai moi. Mais il y a un point sur lequel tu n'a pas faux : Mon amour de surpasser mes limites, de gagner chaque défis.

Il sourit, puis se colla a elle.

- Tu sais j'aime se genre de défis.

Pendant ses mots il laissa glisser ses mains le long de son dos, il rencontra deux belle formes ronde et de chair, et les prit en mains doucement puis les serra comme pour examiner leurs fermeté.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.sanctuaireangelique.skyblog.com
Amber Autumn Hilly
Démon(e)
Démon(e)
avatar

Messages : 37
Date d'inscription : 25/11/2008
Localisation : A cheval sur ta grosse bite :-P

Feuille de personnage
Vie:
50/50  (50/50)
Statistiques: Force : 0/ Défense : 50
Niveau: 1

MessageSujet: Re: Paquet cadeaux   Mer 10 Déc - 17:09

Amber accepta le baiser avec une douceur sans pareil. Son souffle se fit plus court lorsqu'il pressa ses fesses. Mais elle le repoussa. Doucement cependant. Elle se dirigea vers la cuisine, s'assit et entama son repas. Elle le regarda et lui répondit :
<< J'ai dit que j'avais faim. On ne satisfait pas ses désirs avant les miens.
Et, pour la première fois, elle lui sourit. Elle remangea un peu, le regarda et dit :
- Merci. >>
Elle mangea en silence sans le regarder. Quand elle eut fini, elle débarrassa bien gentiment la table et soudain, grimpa sur les genoux d'Eden.

<< Qui te dis que je suis consentante ? Et puis je croyais que je n'étais pas assez jolie pour toi... lui murmura-t-elle sur un ton coquin, tu aimes les défis ? Hum... Et bien si tu admets que je suis la plus belle créature que tu n'aies jamais vu, il se peut que je devienne très docile et très gentille.
Ses lèvres ne cessaient de frôler celle de l'ange et son corps brûlant se mouvait langoureusement sur les genoux d'Eden.
- Les démons ont une température interne supérieure à toutes celles des autres espèces vivantes terrestre et je ne te parle pas de la fournaise qu'ils deviennent lors d'une relation sexuelle, ajouta-t-elle. Tu as bien dit que tu aimais dévorer de la chair chaude, non ?
Ses lèvres vinrent parcourir le cou de l'ange et, avec prudence, elle mordilla sa peau tendre et du bout de la langue, remonta jusqu'à la carotide où elle déposa un baiser aussi chaud que son corps qu'il pouvait sentir bouillir contre lui.
- Essaie de comprendre, j'ai aussi un ego surdimensionné. Tu ne croyais quand même Pas que j'allais te laisser empocher ton trophée sans obtenir quelque chose en échange ? Ce serait faire d'énormes erreurs de jugement, monsieur l'ange... Son regard devint plus perçant, plus irrésistible encore, réfléchis-bien, tu n'as que quelques mots à dire et tout ceci t'appartiendra. >>
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://heroine-transgenique.kazeo.com
Mido Eden
Ange supérieur(e)
Ange supérieur(e)
avatar

Messages : 108
Date d'inscription : 24/06/2008

Feuille de personnage
Vie:
500/500  (500/500)
Statistiques: Force : 75 / Défense : 25
Niveau: 4

MessageSujet: Re: Paquet cadeaux   Mer 10 Déc - 18:42

Il se laissa faire et en souris presque.

- Vraiment ? Je me demande qu'es qui me vaut se changement subite de comportement ? Il y a quelque instant tu voulais t'en aller, mais la tu te trémousse en petite, très petite tenue devant moi.

Il lui prit la taille et lécha, la peau de ses seins qu'il pouvait voir pointé sous la frêle tenue, il continua, tout en fessant remonter les mains sur ses seins, ou plutôt sur le bord dentelé de la nuisette pour pouvoir atteindre leurs jolie petits bout rose et chaud.

Il pu en atteindre et le lécha le mordilla. Puis stoppa tout et regarda la jeune fille qui s'offrait en spectacle devant lui.

- Tu m'offrirais vraiment ton corps contre quelque mots ? Mais un truc me chiffonne...Tu offre ton corps a tout ceux qui te dise que tu es belle ? Tu voudrait le faire avec moi ? Alors que je suis un ange ? Oui je te trouve très belle, mais je refuse de coucher avec une inconnue, qui es a la limite de la prostitution.

Il la bascula rapidement sur le canapé et s'étala de tout son poids sur elle, pour ne lui laisser aucun échappatoire.

- Oui tu es de la une des plus belle, femme que j'ai pu rencontrer dans ma vie, tu a des forme alléchante et un caractère bien trempé. Tu réalise que je peu faire disparaitre le moindre atome qui te compose et tu me répond comme si j'était un enfant. J'aime sa, une bataille, un défis.

Il l'imita en se faufilant dans son cou. Il remonta sur sa joue et l'embrassa.

- Mais n'es la pas une occasion de faire bien plus ample connaissance ? Je sais bien que même si on couche rien ne t'empêche demain de sortir d'ici et de coucher avec un démon ou peu importe, mais je suis très possessif. J'aime que le plat de chair que je dévore reste dans mon assiéte.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.sanctuaireangelique.skyblog.com
Amber Autumn Hilly
Démon(e)
Démon(e)
avatar

Messages : 37
Date d'inscription : 25/11/2008
Localisation : A cheval sur ta grosse bite :-P

Feuille de personnage
Vie:
50/50  (50/50)
Statistiques: Force : 0/ Défense : 50
Niveau: 1

MessageSujet: Re: Paquet cadeaux   Mer 10 Déc - 19:47

Eden avait l'air d'aimer le petit manège d'Amber. Ses mains immenses et fortes vinrent pétrir le corps chaud et attirant de la démone et elle se mordit la lèvre pour ne pas pousser quelconque soupir d'égarement lorsqu'il joua avec son sein. Il l'avait regardée intensément en s'arrêtant. Il avait envie d'elle comme Amber n'avait encore jamais vu qu'on avait envie d'elle.
<< Non, répondit-elle, je ne fais pas ça avec tous les hommes qui disent me trouver belle. Je le fais seulement avec ceux qui n'ont pas reconnu que j'étais la huitième merveille du monde. Tu dois être aveugle ou alors avoir de très mauvais goûts... Car tu es le seul à entrer dans cette catégorie.
Ses jambes blanches blanches vinrent s'enrouler autour de la taille de l'ange, elle gonfla doucement sa jolie poitrine en inspirant lentement sans détacher son regard de celui de l'ange. Ses seins à moitié dénudés vinrent se plaquer contre le torse de celui qui la retenait allègrement prisonnière.
- Tu dois être un grand masochiste pour ne pas m'avoir encore dit ce que j'ai envie d'entendre, elle se mit à murmurer : on voit bien que tu n'as qu'une seule envie c'est de pénétrer dans ma petite chatte étroite. >>
Elle sourit et ne put retenir cette pensée :
<< Et puis je ne suis pas tant cette inconnue adepte du proxénétisme que tu as décrit. Tu me connais bien au fond... Je suis celle dont tu as toujours rêvé : celle qui ose te tenir tête, alors que d'autres trembleraient de peur, et celle qui peut exaucer tous tes fantasmes, alors qu'encore d'autres te diraient non. >>

Elle le regarda fixement avec un petit quelque chose de vicieux dans son expression qui en avait toujours excité plus d'un. Elle lécha prudemment les lèvres d'Eden et dit :
<< Si ce que tu me fais me plaît, t'inquiète pas, le jambon n'ira pas sauter dans l'assiette du voisin... Mais dis-moi que je suis la plus belle.
Elle resserra l'étreinte de ses jambes, elle pouvait à présent parfaitement sentir la légère excitation de son hôte. Quand il se déciderait enfin à prendre ce dont il avait envie, il se jetterait sur elle comme un fauve sur une pauvre gazelle. Mais Amber n'avait pas peur, au contraire, elle ne pouvait s'empêcher de l'exciter encore un peu plus pour mieux mesurer son degré de bestialité lorsqu'il la dévorerait ensuite.
- Tu préfères dominer ou être dominé ? Hum... Elle marqua une pause. Au vu de ton caractère, je pencherai plus pour la première option. Ton truc, c'est la cravache et l'éjaculation faciale, je me trompe ?
Oh, non... Elle ne se trompait pas. Amber savait à son regard froid et à son air supérieur qu'il était le genre de type à vouloir la chevaucher en tirant sur sa longue crinière noire.
- Allez... Insista-t-elle, ces quelques mots ne peuvent t'être que bénéfiques. Sa jambe droite vint descendre et remonter le long du dos d'Eden, si tu les prononces, en premier lieu tu baises la salope qui te fais bander comme un collégien depuis tout à l'heure et tu lui fais regretter d'avoir voulu jouer au plus malin et, en second lieu, si ça lui plaît, elle t'appartient toute entière et te propose même de payer son loyer en nature.
Elle l'embrassa doucement puis avidement, lui communiquant tout son désir, avant d'ajouter :
- Admets. >>
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://heroine-transgenique.kazeo.com
Mido Eden
Ange supérieur(e)
Ange supérieur(e)
avatar

Messages : 108
Date d'inscription : 24/06/2008

Feuille de personnage
Vie:
500/500  (500/500)
Statistiques: Force : 75 / Défense : 25
Niveau: 4

MessageSujet: Re: Paquet cadeaux   Mer 10 Déc - 22:52

Il ne pouvait détacher le sourire qui lui coller aux lèvres depuis qu'elle avait commencer a l'exciter. Elle semblait avoir compris la ou voulait en venir son partenaire.

- Tu sait toi aussi, c'est si simple de te manipuler. N'a tu pas remarquer que je te nargue depuis tout a l'heure sur ton physique pour te pousser a en montrer plus ? Mais maintenant tu es la, sous moi, prête a être disons : manger.

Il prit les poignet d'Amber et les colla au canapé, et se mit a lécher ses seins. Il remonta sur son visage, elle soufflait, elle aimer sa visiblement, ou peut être Eden était il si douer pour sa ?

- Tu as raison tu me fais envie a me faire suivre les courbe de ton corps d'une manière si peu innocente, mais toi aussi tu as envie de moi ? Tu a envie d'avoir quelqu'un a tes coté a qui t'en remettre, quelqu'un de plus fort...En effet je suis fort, et j'aime dominer la situation.

Il fit glisser, un doigt dans sa bouche, puis le long de son ventre jus qu'a son vagin, pour y pénétré, il lui tenait les deux poignet avec l'autre main. Il commença des aller-retour, sans la quitter du regard, son visage gardant sa beauté naturelle se déformer de plaisir. Il ne cessa pas quand il l'embrassa et lui dit souffle mélanger :

- Bien sur que tues belle, petite, très belle. Tu a quelque chose de spécial, disons un sentiment, j'aime sa.

Il descendit encore, elle avait les jambes écarter, il aller lui faire payer cette erreur stratégique. Il aller pouvoir la mettre a ses pied. Elle n'avait pas de culotte, il allez savourer. Il remonta la bord du fin tissu qui inutilement la recouvrer. Et laissa sa langue caresser son clitoris et ses lèvres chaud et humide, elle aussi ne demander qu'a se faire prendre. Il amena un doigt pour encore plus s'amuser a la faire mouiller et a la pousser au supplication. Il continua ainsi jusqu'à l'entendre gémir. Il se mit a genoux et entre ses jambes et la regarda de haut.

- Et maintenant ?

Il se rabaissa et colla, sa queue malencontreusement encore cacher par tout ses vêtement si inutile dans une situation comme celle si, et la fit aller et venir sur sa frêle chatte chaude, elle sentais, elle était a lui.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.sanctuaireangelique.skyblog.com
Amber Autumn Hilly
Démon(e)
Démon(e)
avatar

Messages : 37
Date d'inscription : 25/11/2008
Localisation : A cheval sur ta grosse bite :-P

Feuille de personnage
Vie:
50/50  (50/50)
Statistiques: Force : 0/ Défense : 50
Niveau: 1

MessageSujet: Re: Paquet cadeaux   Jeu 11 Déc - 14:48

L'Ange jubilait... Il se régalait du corps frêle d'Amber sous lui. Elle n'attendrait plus très longtemps... Il ne lui restait plus qu'à la cuire à point.
<< Mais maintenant tu es la, sous moi, prête a être disons : manger.
Amber afficha un sourire malsain sur son joli minois et répondit :
- Mange-moi, tu verras, ma chair est délicieuse. >>

Eden s'était mis à lui lécher les seins, elle adorait ça. Des gémissements commencèrent à se faire entendre. La respiration de la démone se saccadait peu à peu lorsqu'elle lui dit :
<< Oui, j'ai envie de toi. Je suis fragile, j'aime les hommes grands, forts, virils. J'aime les sentir forts en moi lorsqu'ils me pénètrent. Un mouvement brusque et mes os peuvent se briser sous ta puissance physique. Cette perspective m'excite depuis que j'ai senti ta main, si grande, si musclée, se poser sur mon tout petit cul... >>
C'est là qu'elle sentit les doigts de cette main pénétrer en elle avec une violence rare. Ça lui plut, elle gémit un peu, puis plus fort, puis encore un peu plus... Jusqu'elle soit à la limite de crier. Et l'Ange se pencha sur elle pour lui dire qu'elle était belle, voir même plus. Elle sourit à nouveau. Il l'embrassa. Elle mordilla sa lèvre inférieur avant qu'il ne colle sa queue encore cachée sous ses vêtements contre sa chatte déjà brulante.

Son hôte n'en pouvait plus... Enfin presque plus. Il fallait qu'elle le pousse dans ses derniers retranchements. Qu'il se sente tellement puissant qu'il n'ait plus qu'une envie : celle de bien lui faire sentir passer sa queue toute raide jusqu'au plus profond de son vagin chaud comme l'Enfer. Elle s'agenouilla lentement devant lui, lui léchouilla le ventre comme une chienne dans un signe de soumission et défit les oripeaux qui la tenait encore loin du fruit de son désir.
<< Ce que je vais te faire, jamais personne ne te l'aura fait comme ça auparavant, lui murmura-t-elle. >>
Elle remonta le long de sa queue déjà bien dressée et la fourra sauvagement dans sa bouche. Elle s'y appliqua de longues minutes, s'arrêtant de temps à autre pour se plier à ses volontés et la lécher sur toute sa longueur. Son petit cul blanc se trouvait juste sous le nez de l'Ange, bien rebondi, absolument excitant.

Après quelques instants, elle releva la tête, lui offrit son plus docile regard et lui demanda :
<< Tu vas quand même pas me sauter comme une vulgaire catin sur un canapé pour notre première fois ? La petite démone en chaleur est délicate... J'exige un lit, bel ange. >>
Joli stratagème pour ne pas à avoir à dormir sur le canapé...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://heroine-transgenique.kazeo.com
Mido Eden
Ange supérieur(e)
Ange supérieur(e)
avatar

Messages : 108
Date d'inscription : 24/06/2008

Feuille de personnage
Vie:
500/500  (500/500)
Statistiques: Force : 75 / Défense : 25
Niveau: 4

MessageSujet: Re: Paquet cadeaux   Jeu 11 Déc - 16:18

Eden, la senti descendre le long de sa queue. Il adorait sa, et elle était douer. Elle n'avait pas a lui faire sentir qu'il était le plus puissant, que se fut dans cette situation, ou en plein de champs de bataille. Il savait que personne ne lui arriver a la cheville.

- Mange moi...Ma chair es délicieuse...

Il ne retint que sa. Et ces mots tournait dans sa tête, il résonner. Il le prit comme un supplice.

Il lui réclama un lit, bien que le lit d'Eden était un lit 4 personne, il voulait qu'elle soit plus gentille et qu'elle comprenne que si elle voulait quelque chose, elle n'était pas obliger de monter des stratagème pour les avoir, juste a obéir.

- Tu veux un lit ? Tu me parle sur se ton ?

Il se pencha sur elle et lorsqu'il feinta de l'embrasser sa main se glissa dans ses cheveux pour la tiré vers, sa virilité. Elle comprit se qu'elle devait faire et Eden lui relâcha un peu les cheveux. Il l'embrassa et profita qu'elle es les yeux clos pour les emmener dans la chambre grâce a une technique de téléportation. Ils se retrouvèrent debout devant le lit, Amber l'avait dans son dos. Eden lui sourit, son visage se figea d'interrogation, puis de surprise lorsqu'il la fit basculer sur le lit. Il ne lui laissa pas le temps de se relever, qu'il le chevauchais déjà, tient il avait perdu ses habits lors du téléport ? Il la pénétra violemment lui arrachant un très excitant cri de plaisir. Il avait bloquer ses genoux sur ses épaules. Elle avait les jambes en l'air et les poignet sous la force des mains d'Eden. De la chair prête a être dévoré. Il se mit a la prendre dans cette position, encore et encore. Sans quitter son visage déformer par ce plaisir qu'il lui apporter.

- Alors ? Tu aime sa ? Hein petite démone en chaleur ?

Il lui dit ses mot avec un ton de maitre a esclave et tout en forçant sur les cou de queue. Elle ne pouvait pas répondre, tant les coup de reins remplacer ses mots par des cris.

- Alors si tu répond pas, je vais faire vraiment de toi mon objet, a qui je vais lui faire plein de chose.

Elle criait encore, aucun autre sons ne sortait de sa bouche.

Il se retira et la jeta a quatre pattes, et prit place derrière elle, il la pénétra, encore et encore. Si fort qu'elle s'affaissa sur le lit, elle agrippait la couverture, elle avait l'air d'aimer sa.

- Non ! On se repose pas !

Il lui prit les cheveux et la tint sous sa coupe de domination, tant perverse, que sadique.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.sanctuaireangelique.skyblog.com
Amber Autumn Hilly
Démon(e)
Démon(e)
avatar

Messages : 37
Date d'inscription : 25/11/2008
Localisation : A cheval sur ta grosse bite :-P

Feuille de personnage
Vie:
50/50  (50/50)
Statistiques: Force : 0/ Défense : 50
Niveau: 1

MessageSujet: Re: Paquet cadeaux   Jeu 11 Déc - 18:46

[H-J : Non, on ne décide pas des actions de mon personnage... ça risque de te coûter cher. Dans notre lit. Twisted Evil ]

Il ne répondit pas à sa question. A la place, elle se fit gronder comme une vulgaire femme de ménage qui aurait mal dégraissé le four... Et ça l'excitait. Il la força à le sucer encore un peu. Elle obéit sagement. Lorsqu'elle releva à nouveau la tête vers lui, ils se trouvaient dans sa chambre. Amber sourit : elle avait obtenu ce qu'elle voulait. L'Ange n'y alla pas par quatre chemins, il la poussa sur le lit et lui fit regretter son insolence. Lorsqu'il la pénétra, un cri déchirant s'échappa de la gorge de la démone. Il était si excité que le vagin de la pauvre fille peinait à recevoir cette queue si gonflée par le désir. Il s'y affaira quelques instants dans cette position, les poignets d'Amber la faisait atrocement souffrir car il les maintenaient fermement contre le matelas. Elle lui appartenait... Et elle ne pouvait pas s'enfuir.

Puis l'Ange s'appliqua à lui révéler un peu plus de sa face démoniaque. Elle se retrouva à quatre pattes, sa queue énorme entre les jambes sans qu'elle n'ait eu le temps de souffler.
<< Alors ? Tu aime sa ? Hein petite démone en chaleur ? Lui avait-il demandé,
La démone cherchait à répondre mais dès que le moindre mot s'apprêtait à sortir de sa bouche, il lui enfonçait violemment sa queue dans sa petite chatte, si bien qu'elle ne parvint qu'à pousser de petits cris aigües. Cela avait l'air d'exciter encore un peu plus son amant, puisqu'il devint plus bestial encore et sa queue plus à l'étroit en Amber.

Ces coups de queues devinrent peu à peu à la limite du supportable pour le corps de la frêle jeune femme. L'Ange avait une structure musculaire largement supérieure à la sienne, la violence de ses allers-retours ainsi que la force avec laquelle il l'attirait contre lui, la faisaient peu à peu s'incliner, si bien que ses bras s'effondrèrent et son joli visage vint s'écraser contre le matelas dans une expression de jouissance sans nom. Elle sentit alors son bourreau lui tirer les cheveux et l'obliger à se remettre dignement en position pour recevoir sa correction.
<< Oui, j'adore ça... Maître, dit-elle en en hurlant de plaisir. >>
Elle avait insisté sur le dernier mot, histoire d'exciter un plus Eden qui appréciait déjà particulièrement sa soumission.

Tandis qu'il continuait à la baiser comme une chienne par derrière, la jolie soumise fit apparaître sa main sur son derrière. Elle se griffa légèrement une fesse pour qu'apparaissent de belles griffures rouges sur sa peau blanche, tout juste sous le nez d'Eden. Amber sentait que ça lui plairait. Elle lui offrait ainsi tous les droits sur son corps en guise de gage de soumission. Il pouvait gifler, mordre, griffer tout ce qu'il voulait. Elle avait un irascible besoin de sentir sa force sur elle. Elle adorait ça, elle s'en régalerait.

Amber s'avança soudain en avant, laissant la queue d'Eden sortir d'elle. Elle se retourna embrassa l'ange et le fit basculer en douceur sur le lit. Et tandis qu'elle montait à califourchon sur sa belle virilité, elle prononça ces mots :
<< C'est à mon tour de vous satisfaire, maitre.
Elle se pencha légèrement sur lui pour sentir sa queue se loger toute entière au plus prfond d'elle-même. Puis, en douceur, elle fit doucement et langoureusement basculer son bassin d'avant en arrière, puis un peu plus vite, puis encore un petit peu plus... Elle gémissait en cet instant même, laissant Eden profiter du spectacle des effets de la gravité sur sa jolie poitrine dénudée.
- HaAaannn... Je savais bien que je te plairais... Dis, tu vas quand même pas jouir en moi ? Ca serait trop gentil... Je mérite pire, après tout, j'ai cru que tu voulais me violer et me baiser froide. >>
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://heroine-transgenique.kazeo.com
Mido Eden
Ange supérieur(e)
Ange supérieur(e)
avatar

Messages : 108
Date d'inscription : 24/06/2008

Feuille de personnage
Vie:
500/500  (500/500)
Statistiques: Force : 75 / Défense : 25
Niveau: 4

MessageSujet: Re: Paquet cadeaux   Jeu 11 Déc - 19:46

Elle était sur lui, sa poitrine rebondissait en rythme. Il se redressa pour pouvoir les lécher et les caresser. Il lui gifla les fesses. en lui ordonnant :

- Plus vite ! Plus vite !

Il adorait sa, il l'aider même relevant parfois ses reins.

- Maitre ? Je suis ton seigneur !

il lui passa les bras autour de son cou et se laissa tomber sur le lit. Le visage d'Amber collait contre le matelas a coter du sien.
Il plia les genoux, et défonça Amber, il y aller, vite et fort. Il arrêta quelques secondes pour reprendre son souffle et recommença. Il ne pouvait plus tenir et se retourna, ainsi Amber se retrouva sur le dos. Il se mit a cheval au dessus d'elle, il se prit en main, il ne lui fallut pas plus que quelque mouvement après tout se que cette petite chienne de démone soumise lui avait fais. Son sperme gicla sur sa poitrine et sur ses lèvres, il lui en mit partout. E du bout de la queue il lui étala se qui se trouvait sur ses seins, avant de lui faire lécher se qui rester sur le bout de sa queue encore dure et énorme.

Il s'abaissa et lui posa un baiser sur le front.

- Alors princesse ? Tu a aimer ? Tu es vraiment très bandante vue comme tu es et belle et qu'en prime tu es soumise... je pense pas que le jambon ira dans l'assiéte du voisin, pi je ne dirais pas jambon, vue ton physique mais j'emploierais une métaphore plus érotique comme : la soubrette n'ira pas faire le service ailleurs ?

Il trouva un mouchoir dans la table de nuit puis lui donna a boire pour faire passer le gout de son fluide. Il commença a parler, sans vraiment vouloir dire quelque choses puis stoppa net lorsqu'il posa son regard sur elle. Son cœur battait fort. Il la prit contre lui.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.sanctuaireangelique.skyblog.com
Amber Autumn Hilly
Démon(e)
Démon(e)
avatar

Messages : 37
Date d'inscription : 25/11/2008
Localisation : A cheval sur ta grosse bite :-P

Feuille de personnage
Vie:
50/50  (50/50)
Statistiques: Force : 0/ Défense : 50
Niveau: 1

MessageSujet: Re: Paquet cadeaux   Jeu 11 Déc - 20:27

Cette partie de jambes en l'air était un régal. L'Ange lui gifla les fesses si fort qu'elle hurla de douleur et de plaisir... Elle en porterait encore les marques demain, c'était sûr. La petite démone était bien trop faible pour obéir aux désirs de son maitre qui voulait qu'elle aille toujours plus vite... Il s'impatienta et la punit pour son incompétence. Il la fit basculer contre le matelas et enfonça encore sa queue violemment en elle. Amber n'en pouvait plus, tout son corps lui faisait mal. Il l'avait dominée sans relâche à un rythme insoutenable. Le dernier coup de queue d'Eden mit un point final à son calvaire : il lui faisait atteindre l'orgasme pour la cinquième fois. Et c'était bientôt au tour de son hôte qui la retourna sur le lit comme s'il eût s'agit d'une vulgaire catin. Quelques secondes passèrent et elle reçut tout le liquide chaud sur sa poitrine et entre ses lèvres. Elle suça docilement sa queue qu'il lui tendait puis, avec ses doigts fins, essuya ce qu'il avait déposé sur sa chair pour le porter à sa bouche. Une vision de rêve pour tout bon dominateur qui se respecte...

<< Alors princesse ? Tu a aimer ? Tu es vraiment très bandante vue comme tu es et belle et qu'en prime tu es soumise... je pense pas que le jambon ira dans l'assiéte du voisin, pi je ne dirais pas jambon, vue ton physique mais j'emploierais une métaphore plus érotique comme : la soubrette n'ira pas faire le service ailleurs ? >>

Elle hocha la tête en signe d'approbation et lui lança un de ses regards dorés absolument craquant. Elle semblait à ce moment-là, plus mignonne que belle. Puis, il la fit boire comme l'on fait boire les enfants et revint s'allonger à ses côtés.

Il se produisit quelque chose d'étrange ensuite. Eden lui parlait, de choses et d'autres, sans importance, il faisait uniquement du bruit pour éteindre le silence. Quand tout d'un coup, ses yeux se posèrent sur Amber et il l'attira contre son torse chaud. Amber ne comprit pas ce geste. Mais elle apprécia la douceur avec laquelle il avait posé la tête de la démone tout près de son cœur qui battait dans son oreille à l'en rendre sourde.
*L'Ange insensible avide de puissance serait-il amoureux ?* se demanda-t-elle.
Non, certainement pas... Il était gentil avec elle parce qu'elle lui avait offert son cul sur un plateau d'or voilà tout. Mais Amber ne put s'empêcher de déposer un petit baiser humide sur le torse d'Eden.

Elle se leva doucement mais ne tarda pas à revenir. Lorsqu'elle revint, elle serrait contre elle un vieil ours en peluche rose rapiécé de tout les côtés. Il lui manquait un œil. Amber avait caché ce défaut en lui passant un cache en cuir à la façon des pirates autour de la tête. Elle adorait cette peluche, elle ne pouvait pas dormir sans. Elle se recoucha dans le grand lit dos à l'ange, serra son ours contre elle et se recroquevilla en boule dans les couvertures...
Pourrait-elle parvenir à dormir... Avec quelqu'un ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://heroine-transgenique.kazeo.com
Mido Eden
Ange supérieur(e)
Ange supérieur(e)
avatar

Messages : 108
Date d'inscription : 24/06/2008

Feuille de personnage
Vie:
500/500  (500/500)
Statistiques: Force : 75 / Défense : 25
Niveau: 4

MessageSujet: Re: Paquet cadeaux   Jeu 11 Déc - 20:41

Eden perçut se qu'elle pensa, finalement était il capable de ressentir autre chose que de l'indifférence ou de la combativité envers quelqu'un ? Non contrairement a ceux que toute personne extérieur au ressentiment d'Eden pouvait croire que se câlin voulait dire " merci pour ton cul salope". Mais non, Eden n'était pas comme sa du tout il eu toujours beaucoup de respect pour les autres, a part lorsqu'il se battait et qu'on se servait de sa pour le déstabilisé. Il ne connaissais pas se rythme cardiaque, pourquoi lui avait il fait l'amour si facilement ? Pourquoi lui avait elle dit " tu es la plus belle" alors que quand il croiser une jolie jeune fille, son cerveaux se mettais en mode machos et lui disait " elle es bonne !!", elle se coucha, il resta la a la regarder se coucher, et se cacher sous les couvertures.

Lui aussi s'y glissa, et la fit se retourner et il lui enfui sa tête contre son torse musclé près de son ventre chaud. Il lui caressa les cheveux gentiment. Il s'en dormis, sur un mot plein de tendresse : Amber...

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.sanctuaireangelique.skyblog.com
Amber Autumn Hilly
Démon(e)
Démon(e)
avatar

Messages : 37
Date d'inscription : 25/11/2008
Localisation : A cheval sur ta grosse bite :-P

Feuille de personnage
Vie:
50/50  (50/50)
Statistiques: Force : 0/ Défense : 50
Niveau: 1

MessageSujet: Re: Paquet cadeaux   Jeu 11 Déc - 20:55

Amber sentit le corps chaud d'Eden se rapprocher du sien. Il l'a pris à nouveau dans ses bras, reposa sa tête sur son torse et lui caressa les cheveux. Là, on avançait carrément dans le paranormal. Amber serra plus fort Sucker, sons ours en peluche, contre elle lorsqu'elle entendit Eden prononcer son nom si doucement, avec tant de tendresse qu'elle-même, démone, n'en revenut pas.
<< Oui ? >> répondit-elle, mais la profonde respiration de l'ange l'informa qu'il s'était d'hors et déjà profondément endormi.

Cette nuit-là, Amber ne dormit pas. Elle n'osait pas bouger par crainte d'éveiller Eden. Mais elle crut comprendre que c'était une chose formidable de dormir contre lui. Son corps si fort la rassurait et sa chaleur était douce et agréable. Elle collait son nez contre sa peau pour mieux respirer son odeur tellement elle découvrit qu'elle aimait ça. Elle songea que si l'Ange venait à enfuir son nez à lui contre sa chair, il ne sentirait que cette immonde odeur de sang mal camouflée par tous ces parfums qui émanait d'elle... Pour la seconde fois de sa vie, elle détestait être démon et elle enviait le statut d'humaine.

Lorsqu'au matin, la lumière se fit, Amber attendit paisiblement que son amant s'éveille...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://heroine-transgenique.kazeo.com
Mido Eden
Ange supérieur(e)
Ange supérieur(e)
avatar

Messages : 108
Date d'inscription : 24/06/2008

Feuille de personnage
Vie:
500/500  (500/500)
Statistiques: Force : 75 / Défense : 25
Niveau: 4

MessageSujet: Re: Paquet cadeaux   Jeu 11 Déc - 21:25

La lumière du soleil matinal vint frapper les paupière d'Eden, il sorti de son sommeil, et ouvrit doucement les yeux. Ceux sans bouger peur de réveiller la jeune femme avec qui il avait passer la nuit. Elle était déjà éveiller, avait elle dormit au moins ?

- Coucou toi.

Il la regarda, si petite comparer a lui, il avait une chose, une personne a protéger.

- Quand tu sera prête descend on mange ensemble.

Il sorti du lit et s'habilla, puis la regarda une dernière fois et sorti vers la cuisine.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.sanctuaireangelique.skyblog.com
Amber Autumn Hilly
Démon(e)
Démon(e)
avatar

Messages : 37
Date d'inscription : 25/11/2008
Localisation : A cheval sur ta grosse bite :-P

Feuille de personnage
Vie:
50/50  (50/50)
Statistiques: Force : 0/ Défense : 50
Niveau: 1

MessageSujet: Re: Paquet cadeaux   Jeu 11 Déc - 22:02

Amber se leva doucement. Elle se rendit nue jusqu'à la salle de bains de laquelle elle sortit une demi-heure plus tard... aussi nue qu'avant. Elle avait oublié son sac dans le salon avec toute l'agitation d'hier soir. Elle s'y rendit donc dans son plus simple appareil. Et si l'ange l'apercevait ainsi ? Quelle importance ? Eden avait déjà vu tout de son intimité et il la reverrait sûrement plus d'une fois alors autant lui ravir à nouveau le regard, juste pour le plaisir.

Elle arriva enfin à son sac et choisit une tenue. Elle enfila un bustier noir très simple sur un pantalon droit de la même couleur. Elle mit une paire de plate-forme gigantesques noies elles aussi et noua une ceinture cloutée à sa taille. Elle s'affaira ensuite à brosser ses longs cheveux en les rassemblant devant son épaule sur le côté droit, puis elle se rendit vers la cuisine. Elle salua Eden d'un sourire tout en nouant autour de son cou un collier qui prenait la forme d'une toile d'araignée argentée. La jeune démone s'assit et déposa sur la table... Sa trousse à maquillage.

Et un long quart d'heure s'ecoula durant lequel Amber souligna, dessina, maquilla, sublima. Et c'est avec des lèvres d'un rouge sang si bien nommé qu'elle adressa enfin la parole à Eden :
<< Bonjour ! Y'a quoi à manger ?! >>
Son ton insolent la fit sourire elle-même... Amber sentait déjà qu'elle allait aimer provoquer son cher hôte.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://heroine-transgenique.kazeo.com
Mido Eden
Ange supérieur(e)
Ange supérieur(e)
avatar

Messages : 108
Date d'inscription : 24/06/2008

Feuille de personnage
Vie:
500/500  (500/500)
Statistiques: Force : 75 / Défense : 25
Niveau: 4

MessageSujet: Re: Paquet cadeaux   Ven 12 Déc - 0:01

Eden était adossé au meuble a vaisselle de la cuisine lorsqu'elle entra et s'installa, a table pour se préparé. Il lui adressa un regard a se moment puis la laissa sa préparé. Ils avait passer une nuit torride, et les faculté angélique d'Eden avait déjà effacer toute trace de fatigue. Elle empiler les couche de maquillage, et lui demanda a manger. Eden tourna la tête de la fenêtre pour la regarder.

- Pour la boisson il y a le frigo et sinon dans la petite pièce la bas ( il désigna une porte dans le fond de la cuisine ) il y a de quoi manger pour toute ma vie donc si je dois retourner faire des course parce que l'on es deux maintenant sa ne me dérange pas.

Elle avait recommencer avec son ton insolent, qui finalement lui avait fallut la punition d'hier soir, et elle remettait sa, des le matin ? Eden s'approcha et fit glisser une main sur son buste en enroulant son autre bras autour des épaules d'Amber.

- Insolence, indifférence, on dirait un petit couple encore dans les étoiles de la nuit passer, intéressant.

Il la lâcha.

- Je vais derrière dans le jardin, si tu me cherche.

Il se dirigea en effet vers e jardin. Épée a la ceinture. Il allait s'entrainer

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.sanctuaireangelique.skyblog.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Paquet cadeaux   

Revenir en haut Aller en bas
 
Paquet cadeaux
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» Un paquet de mini-chatons... =)
» [Suggestion] Cadeaux Secrets de Noël
» Cadeaux Surprises de Noël 2012 !
» [Animation - Inscriptions closes] Cadeaux {secrets} de Noël
» [Poufsouffle] Echanges de cadeaux ! =)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Edoya, la ville folle... :: Edoya, la ville folle :: Les quartiers résidentiel nord :: Chez Mido Eden-
Sauter vers: